• salut et à bientôt qui sait ?

  • Superbe demoiselle .moi c'est Wilfreid

  • Où allons-nous ? Dieu existe-il ? Dieu existe t-Il ? Est-il possible de le savoir avec certitude ? Pour découvrir l’existence de Dieu, il faut un raisonnement logique qui aboutisse à une conclusion irréfutable.



    Play Video
    Ce raisonnement n’appartient pas à l’ordre des sciences expérimentales qui s’occupent des phénomènes étudiés, car Dieu n’est pas un phénomène. Il n’est pas non plus un rapport de quantité ou le produit d’un calcul. C’est pourquoi le deuxième niveau d’abstraction de notre intelligence qui s’occupe de la science mathématique ne peut pas non plus le trouver. Il faut le troisième degré d’abstraction, auquel notre intelligence peut parvenir et qui s’occupe du fait même de l’existence. Alors comment savoir que Dieu existe ? En partant du constat qu’aucun être n’a par lui même l’existence. La mesure du phénomène de déperdition de l’énergie (tout meurt), de l’évolution de la matière, nous permet de remonter le temps et d’arriver au moment appelé “Big bang” où l’univers a commencé… Avant il n’existait pas. On ne peut éliminer la reconnaissance de l’existence de Dieu, cause de l’univers, en se contentant de dire, comme certains : “Si j’existe, nul besoin de l’explication de Dieu, ce sont mes parents qui m’ont donné l’existence.”. En effet, ce raisonnement ne fait que reporter le problème mais ne rend pas compte du fait que j’existe. Ce n’est pas en rajoutant des wagons au train que cela le fait rouler. Pour qu’il roule, il faut qu’il y ait une locomotive. Si j’existe, ce n’est pas seulement parce que mes parents m’ont donné la vie… que eux-mêmes ont reçue. Il faut bien remonter à un commencement sans commencement, absolu, sans quoi rien n’existerait aujourd’hui. Si donc nous pouvons affirmer que rien n’existe par soi-même, parce que rien n’a décidé d’exister et a reçu l’existence d’un autre, alors, il faut dire que tout existe par un autre, qui existe par lui-même et par qui tout existe (sans quoi il ferait lui aussi partie de l’ensemble des êtres qui existent par un autre). Cet être qui existe par lui-même et qui donne à tous d’être, on l’appelle DIEU.
    20 août 2016
    Quand je me suis posé la question de Dieu et des raisons de croire, je me suis souvenu d’une histoire dans un livre de Messori :
    Un homme se réveille dans un train qui fonce dans la nuit et il ne se souvient pas du moment où il est monté. Il est très gêné et il s’adresse aux autres voyageurs :
    – « Excusez-moi : d’où venons-nous ? Où sommes-nous ? Quel est notre but ? Où allons-nous ? ».
    Ses voisins ne savent pas.
    Il va dans tout le wagon : tout le monde est occupé à parler, à lire, à tricoter, à jouer, mais personne ne sait lui répondre.
    Alors il s’emporte : « Mais enfin vous êtes tous fous ! Personne ne sait ni d’où on vient, ni où on va, ni ce qu’on fait là et ça ne vous gêne pas ? »
    Cette histoire est une parabole de la vie. Si on ne se pose pas ces questions, on vit comme des légumes. On vit, on subit sa propre vie mais on ne sait pas pourquoi.
    Cette histoire m’avait marqué. Il y a des questions essentielles à se poser. Il y a beaucoup de religions : peut-on déterminer si une est plus vraie que d’autres ? Y a-t-il une vérité ? Y a-t-il des raisons de croire ?

  • Anonyme

    vous êtes ravissante ! ! ! ! !

  • un fake